Né dans la foret de Nektulos, dans une famille d'honnêtes marchands, le petit Murgen fut initié très tôt à la majesté des arcanes. Son père, pratiquait le taux incroyable de 9 pièces d'or pour une platine. Ce furent des années d'abondance et ces pratiques d'illusions mineures, valurent à Murgen de solides mollets et une grande aptitude à courir loin et longtemps.

Cependant, l'âge venant, notre petit Dark Elf grandissait tant et si bien qu'il devenait de plus en plus difficile de s'extirper des poches ou bourses des clients. Un jour, son père l'appela et l’entreprit sur le coût élevé de la vie locale comparé à la beauté du monde extérieur.

Rapidement convaincu, Murgen émigra dans les East Commons ou il rencontra les Orcs, des type épatants qui ont toujours quelques piécettes sur leur cadavres. Mais ces dons spontanés ne suffirent bientôt plus à payer les coûteuses études. Aussi, Murgen établit son officine dans L'Oasis of Marr, et se spécialisa dans le traitement des peaux de crocodiles.

Le succès fut tel, qu'il souleva la jalousie et l'ire du potentat local. Ce malotru, un certain Cazel, l'honora plusieurs fois de son gourdin tant et si bien que Murgen dut se résoudre à partir pour Kunark. Possédé par le génie de l'entreprise, il y fonda une institutions de bienfaisance, dont il était par ailleurs le principal bénéficiaire. Il connut un succès retentissant. Nombreux sont les Sarnaks et les Goblins qui accoururent pour le consulter à propos de LA grande question : "L'univers des formes est-il une abstraction objective?" Et tous sans exceptions connurent l'illumination de l'être et du néant, reçurent le "Percipere" et baignent maintenant dans la félicité de l'au-delà.

Dernièrement, Murgen a été aperçu dans L'Overthere, herborisant pacifiquement les cactus. Sa collection de cornes de Rhinocéros est paraît-il, aussi des plus fameuses.