Mon Nom est Lindorf Bloodstone, je suis née dans le Donjon de Najena.

J'ai été enlevé à l’âge de 10 ans par des nécromanciens de Neriak la ville rivale de notre belle cité de najena, j'ai été élevé dans le temple d'innoruk et dans la citadelle des nécromanciens. J'ai reçu un apprentissage digne des grands maîtres nécromanciens.

Un jour à l’âge de 20 ans, après 10 années d’apprentissage, je suis sorti explorer la forêt je suis allé jusqu'à Najena. Mais une bien désagréable surprise m'attendait ! La ville n'était à présent plus rien d'autre qu'un champ de ruines du fait des guerres entre les Elfes Noirs de Neriak et de Najena, d'un côté les magiciens, de l'autre les nécromanciens et autres prêtres d'Innorruuk ... Je suis entré dans cette ville avec 2 autres amis. Comme je ne connaissais pas mon origine, nous y étions dans le but de tuer car c'est la volonté d'Innorruuk d’anéantir toute créature et personne qui ne le loue pas. La bataille fit rage mais nous parvînmes à avoir la clef de la chambre de Najena elle-même. Nous l'avons tué mais elle eut le temps d'emporter avec elle mes 2 amis. Avant d'achever Najena, l'esprit bouillonant de rage suite à la mort de mes 2 compagnons, j’appris de son dernier souffle qu'elle était ma mère! Ma foi aveugle en Innorruuk m'avait mené à la mort de ma propre mère. Je l'achevai néanmoins sans le moindre état d’âme, me montrant digne de la robe noire que je portais. Mais je garde un souvenir de cette histoire sanglante, mon nom Pierre de Sang car depuis ce funeste jour, je garde sur moi une pierre sur laquelle du sang de mère a séché. La pierre qui a servi à l'achever!

Après cette aventure, je ne voyais plus que la mort autours de moi et je suis parti arpenter Norrath pour apporter à tous les ignorants de ce monde la parole d'Innorruuk, mon dieu, mon protecteur. Il m'aide à jouer avec la mort; je la fréquente tous les jours, je suis mort plusieurs fois, je revis pour mourir et faire mourir tout ceux qui ne suivent pas mon dieu.

Lindorf Bloodstone:
"La mort ne doit pas être une crainte ni un passage mais un Art
Mon Art et soutenu par la dignitéde ma robe noire signe de mon Dieu
je montrerai le chemin à tous..."