D'une liaison malheureusement fertile, Koubiak naquit dans les alentours de Feerott où Clad, son père, après une cuite monumentale (suite à son acquisition d'un bracer venu des terres de Cazic Thule), avait vu sa transformation en loup-garou durer plus que de raison. Une pauvre ogresse passant dans les parages s’était éprise de ce loup-garou et avait décidé de ne pas résister à cette liaison.

Deux ans plus tard elle accoucha (heu oui, la période d’incubation est assez longue dans cette race) d'un ogre, d’apparence, mais avec des signes distinctifs venus de son père : une incroyable intelligence, une toison divine au niveau des parties intimes (c'est ainsi qu'il devint très respecté des femmes), un goût inné pour l alcool, et une endurance exceptionnelle (dans toute sortes de situations ;)). Sa mère l’a élevé dans le culte du dieu de la guerre, tout en évitant de mentionner d'où il venait. C'est ainsi qu'il devint un combattant, n'utilisant aucune sorte de magie.

A l'aube de son dixième anniversaire, les ogres fêtaient la "Bounta", rituel obligatoire dans cette tribu très attardée, qui consistait à "jouer" avec la plus belle femme du village ... Malheureusement, sa mère fut choisie et elle périt sous le nombre d'ogres mâles qui lui étaient monté dessus.

Un jour, comme les autres, où il était à la troisième table à droite du bar de la ville, il entendit une discussion de vieux ogres qui parlaient de sa mère et de sa rencontre avec un loup-garou. Apres avoir calculé le jour de cette rencontre et celui de sa naissance (oui il est fort en calcul !) il décida de retrouver la trace de son père, dont les exploits étaient connus de toute la population de Norrath.

C'est ainsi qu'il traversa les continents à sa recherche, mais sans aucune réussite car Clad combattait dans des endroit inaccessibles à Koubiak et il avait la fâcheuse tendance de se coucher quand son père se réveillait... Un coup du destin sûrement