Fils cadet d'une famille de trois enfants, Belenos embrassa très jeune la carrière de Prêtre.

Son Père, forgeron de son état, membre de la caste des mineurs, lui donna le goût de la métallurgie et de la confection d'armes et d'armures. A ses heures perdues, Belenos n’hésite pas à améliorer ses compétences de forgeron, bien que ce chemin soit long et peu rentable au début (la notion de rentabilité et une constante chez les nains).

Ses deux frères, Garwin et Beldonix, sont bien entendus devenus guerriers comme la plupart des nains, ils parcourent Norrath et traquent le mal partout où celui-ci est présent.

Sa mère est morte à sa naissance et longtemps Belenos chercha une raison, il crut la trouver dans la religion, mais découvrit autre chose, une voie longue et ardue, dédiée au service de son dieu et de la sauvegarde de Kaladim.

Belenos est un être fier comme tout nain qui se respecte, gagner sa loyauté n'est pas facile, mais une fois acquise elle est éternelle et alors, il n’hésitera pas à offrir sa vie pour sauver la vôtre.

Belenos vient de prononcer ses vœux, il jura fidélité éternelle à son dieu et a sa patrie, ainsi que de soigner et d'aider toute créature, quelle que soit sa race, en guerre contre le mal.

Après des adieux pénibles il se dirige vers les portes de Kaladim ; l'aventure commence...